Comment parler à la presse ? Part.2 - Hello la Com'
Agence de Relations Presse & Influence - Secteur de l'Art de vivre - Tourisme, Hôtellerie & Gastronomie
relations presse; communication; attachée de presse; freelance; influenceurs; presse; médias; blogs
541
post-template-default,single,single-post,postid-541,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,vss_responsive_adv,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Comment parler à la presse ? Part.2

comment parler à la presse

Comment parler à la presse ? Part.2

La semaine dernière, j’initiais une foire aux questions que l’on me pose souvent sur le métier d’attaché(e) de presse et particulièrement sur la relation avec les journalistes.

Je parlais de l’importance de bien cibler le journaliste concerné avant de lui envoyer un communiqué de presse et je vous donnais quelques inspirations pour communiquer régulièrement.

Continuons à nous interroger sur les us et coutumes des relations presse :

On me demande souvent s’il faut payer pour avoir un article dans la presse. La réponse est non ! Vous envoyez une information au journaliste (le communiqué de presse par exemple). Celui-ci décide de reprendre ou non cette information dans son média. S’il décide de la partager avec ses lecteurs, il écrira un article à partir des informations que vous lui aurez fournies. Résumons :

  • Ca n’est pas vous qui écrivez l’article mais le journaliste à partir des informations que vous lui aurez transmis. Attention néanmoins à ce que votre communiqué soit parfaitement écrit et enrichi avec vos mots clés pour un bon référencement car le copier coller, notamment pour les articles web, est monnaie courante.
  • Vous ne payez pas pour être cité par un journaliste. Les seuls coûts que vous pouvez avoir sont par exemple l’envoi d’un produit pour le faire tester, les frais de voyage et de réception si vous souhaitez le faire venir quelque part, les honoraires de votre attaché(e) de presse si vous déléguez…
  • Si vous payez pour un article il ne s’agit plus de relations presse mais de publicité et donc non plus d’un article mais d’un publi-rédactionnel.

Revenons un peu en arrière car avant de se voir citer par un journaliste il faut souvent faire suivre le communiqué de presse envoyé de relances téléphoniques. En effet, comme je vous le disais la semaine dernière, les journalistes reçoivent énormément d’information (parfois qui ne leur est même pas destinée). Il faut donc essayer de sortir du lot en parlant au journaliste. Après avoir envoyé le communiqué de presse, appelez-le pour vérifier qu’il l’a bien reçu et savoir si l’information peut l’intéresser. Essayez de savoir sur quels sujets il travaille actuellement. Peut-être pourrez-vous rebondir sur une autre actualité. L’idée est de travailler en binôme, pas que le journaliste vous fasse de la publicité gratuite. Vous avez besoin qu’il parle de vous, il a besoin d’informations pour son média. Ce qu’il faut toujours avoir en tête c’est comment démontrer au journaliste que l’information que vous lui donnez est intéressante pour ses lecteurs

Dans la troisième partie de cette foire aux questions, nous verrons ensemble où trouver les contacts des journalistes. En attendant, bonne semaine !



Visit Us On PinterestVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram