Hello Karine Germain ! La Com’ de Uchi no mawari
Agence de Relations Presse & Influence - Secteur de l'Art de vivre - Tourisme, Hôtellerie & Gastronomie
relations presse; communication; attachée de presse; freelance; influenceurs; presse; médias; blogs
591
post-template-default,single,single-post,postid-591,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,vss_responsive_adv,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Hello Karine Germain ! La Com’ de Uchi no mawari

Hello Karine Germain ! La Com’ de Uchi no mawari

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours d’entrepreneur(e) en quelques lignes ?

Je suis Karine Germain, jeune française bien « tatamisée » … Karine Germain de Uchi no mawari

Après des études dans le merchandising et un emploi d’étalagiste décorateur à Paris, je me suis retrouvée, par le hasard de la vie, au Japon.

Je suis revenue de huit années fascinantes à Tokyo et j’ai créé en 2015 la société Uchi No Mawari, spécialiste de l’univers japonais.

Pouvez-vous nous expliquer le concept de votre société/projet ?

Uchi No Marwari signifie en japonais « Autour de la maison« .

Riche d’une culture “à la japonaise”, je propose divers objets traditionnels et créatifs à la vente, «Omamori» (grigri japonais), petits kimonos,  pochettes,  tissus, bentos

Des objets du quotidien de la vie « à la japonaise » !

Afin de promouvoir cet art de vivre, j’organise des ateliers d’origami et créatifs sur mesure adaptés à tout public, tous besoins. J’interviens dans des entreprises (à travers des CE), dans des grandes structures comme Zodio, dans des cafés, à travers des évènements créatifs, ou même directement chez les intéressé(e)s lorsqu’ils/elles désirent des petits évent (enterrement de vie de jeune fille, anniversaires ou simplement soirées entre copines !).

Quels canaux de communication avez-vous mis en place ou projetez-vous de mettre en place pour en développer la notoriété ? (Relations Presse, Réseaux sociaux, Campagnes d’emailing, Evénementiel…)

Pour communiquer j’utilise le « réseautage » (très bordelais !),  je m’appuie beaucoup sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram… Sur le site, un mailing est en place ainsi qu’une rubrique blog.

Je me sers aussi d’évènements que je crée, auquel je participe et de la communication des partenariats que je fais. Il y a aussi la notoriété des boutiques ou autres structures avec lesquelles je travaille, qui booste un peu mon entreprise.

Un succès ou un échec de communication à nous raconter ? (un post facebook particulièrement partagé, un communiqué de presse qui a entrainé de nombreux ou au contraire zéro articles…)

Uchi no mawariAu printemps dernier, j’ai organisé avec un partenaire, un événement « Autour du Japon » sur l’I-Boat, péniche réputée de Bordeaux. Nous avons fait participer une dizaine d’intervenants, tous en lien avec le Japon (cérémonie de thés, photos, massages, objets traditionnels…). Ça a été une belle expérience pour mon entreprise et nous avons eu de très bons retours. Nous rééditons du coup l’évènement « Japan Market » le 26 novembre au même endroit ! Save the date ! 😉

Quels outils de communication utilisez-vous ? (mailchimp, hootsuite, etc)

Mon site a été développé sous le CMS bien connu de nous tous, WordPress. J’utilise donc le plug-in de newsletter MailPoet sur mon site pour gérer les campagnes d’emailing. J’utilise également beaucoup les réseaux sociaux (Instagram, Facebook,…) pour fédérer une communauté.

J’ai créé des flyers, des affiches, des cartes de visites, des autocollants et pour les ateliers, c’est à « l’ancienne », avec du démarchage commercial « traditionnel » 😉

Un conseil pour les entrepreneur(e)s en devenir ?

De bien s’entourer professionnellement (réseaux d’entrepreneur(se)s, centres d’accompagnement à la création d’entreprise…), et surtout de bien préparer le démarrage de son entreprise : étude de marché, stratégies de communication, univers, produits différenciants, concurrence…

Créer une entreprise prend (beaucoup) de temps et d’énergie : se faire connaître, apprendre (souvent par soi-même), réseauter, prospecter, rencontrer, tester, réessayer…

On y met de nous, notre personnalité, et même souvent de notre vie personnelle.

Donc mon meilleur conseil serait : Soyez patient !

Lire l’interview de Myriam La Selve, créatrice du Guide Zu



Visit Us On PinterestVisit Us On LinkedinVisit Us On Instagram