Month: janvier 2017

Que pouvez-vous (ou non) demander à votre attachée de presse?

Peu de gens le savent mais le métier d’attachée de presse * respecte un code de déontologie qui régule les droits et les obligations de ces professionnelles de la communication. Il s’agit du Code Européen de Déontologie Professionnelle des Relations Publiques dit “ Code de Lisbonne ”.

Connaître les grandes lignes de ce code vous permettra de savoir ce que vous pouvez demander ou non à votre attachée de presse !

 

Tour d’horizon des principaux droits et obligations d’une attachée de presse

Vous ne pouvez, par exemple, pas demander à votre attachée de presse d’être rémunérée au nombre d’articles obtenus ou tout autre résultat quantifié. Une attachée de presse a une obligation de moyens et non de résultats. Vous réglez des honoraires pour le temps passé, quels que soient les résultats obtenus. Certains prospects ont des difficultés à accepter cet état des choses pourtant c’est la règle de bon nombre de métiers. Comme celui d’avocat : on le paye sans savoir s’il va gagner ou non le procès ! L’avantage c’est que les honoraires sont connus à l’avance, pas de surprise. (Articles 10, 11 & 12)

Même si l’attachée de presse peut s’occuper de l’achat d’espace publicitaire pour le compte de ses clients, son métier consiste principalement à fournir des informations gratuitement sans aucune contrepartie pour leur usage ou publication (Articles 15 & 16).

Sauf si vous l’accepter, elle ne doit pas gérer les relations presse de vos concurrents tant que vous êtes sous contrat (Article 6)

Toutes les informations que vous lui confiez sont confidentielles jusqu’à ce que vous validiez ce qui peut, ou non, être diffusé (Article 7)

Elle doit respecter les tarifs du marché pour éviter toute concurrence déloyale même si, bien entendu, une agence et une freelance ne demandent pas les mêmes honoraires (Article 17)

 

Voici ci-dessous le Code Lisbonne pour ceux qui préfèrent le lire dans son intégralité 😉

*le métier étant majoritairement féminin, j’ai décidé que le féminin l’emporte dans mes articles 😉

 

Code Lisbonne

Chapitre 1

Critères et normes de qualifications professionnelles des personnes liées par le Code.

Art. 1 – Est considéré comme professionnel de relations publiques aux termes du présent Code – et lié d’office par lui- tout membre de (association nationale) admis par elle comme tel conformément à ses critères ou à ceux établis soit par la loi soit par des réglementations officielles nationales.

Chapitre 2

Obligations professionnelles générales

Art. 2 – Dans la pratique de sa profession, le professionnel des relations publiques s’engage à respecter les principes énoncés dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et en particulier la liberté d’expression et la liberté de la presse qui concrétisent le droit de chacun à l’information.

Il s’engage également à agir conformément à l’intérêt général et à ne porter atteinte ni à la dignité ni à l’intégrité de l’individu.

Art .3 – Dans son comportement professionnel, le professionnel de relations publiques doit faire preuve d’honnêteté, de probité intellectuelle et de loyauté. Il s’engage notamment à bannir tous commentaires et informations qui, à sa connaissance ou appréciation, sont mensongers ou trompeurs. Dans cet esprit, il doit veiller à éviter l’usage, même accidentel, de pratiques ou de moyens incompatibles avec le présent Code.

Art. 4 – Les actions de relations publiques doivent s’exercer au grand jour, elles doivent être aisément identifiables, porter une mention claire d’origine et éviter d’induire les tiers en erreur.

Art. 5 – Dans ses relations avec d’autres professionnels et d’autres branches de la communication sociale, le professionnel de relations publiques doit respecter les règles et usages professionnels propres à chacune d’entre elles, dans la mesure où ceux-ci ne sont pas incompatibles avec l’éthique de sa profession.

Le praticien de relations publiques doit respecter le Code National et les lois en vigueur dans tout pays où il peut être amené à exercer sa profession. Il veille à l’existence de discrétion dans la recherche de publicité personnelle.

Chapitre 3

Obligations professionnelles spécifiques

Vis-à-vis des mandants

Art. 6 – Sauf accord formel des mandants concernés, il est interdit au professionnel des relations publiques de représenter des intérêts contradictoires ou concurrents.

Art. 7 – Dans la pratique de sa profession, le professionnel de relations publiques est tenu à la plus stricte discrétion. Il doit respecter scrupuleusement le secret professionnel et s’abstenir en particulier de révéler toute information confidentielle qu’il détiendrait de ses clients ou employeurs, passés, présents ou potentiels, ou d’en faire usage sans en avoir obtenu expressément l’autorisation.

Art. 8 – Le professionnel de relations publiques qui détiendrait des intérêts qui pourraient entrer en conflit avec ceux de son client ou employeur doit les révéler aussitôt que possible.

Art. 9 – Le professionnel de relations publiques s’interdit de recommander à ses clients ou employeurs les services d’une affaire ou organisation dans laquelle il détiendrait des intérêts financiers, commerciaux ou autres sans avoir révélé au préalable l’existence de tels intérêts.

Art. 10 – Il est interdit au professionnel de relations publiques de conclure avec un client ou employeur un contrat avec garantie de résultats quantifiés.

Art. 11 – Pour ses services, le professionnel de relations publiques ne peut accepter de rémunérations que sous la forme de salaire ou d’honoraires ; il lui est interdit d’accepter tous paiements ou autres compensations matérielles, qui seraient automatiquement liés à des résultats professionnels quantitatifs.

Art. 12 – Il est en outre interdit au professionnel de relations publiques d’accepter, pour ses services à un client ou à un employeur, sauf avec l’accord de ceux-ci, des rémunérations provenant de tiers, tels que pourcentages, commissions ou prestations en nature.

Art. 13 – Lorsque l’exécution d’un mandat est susceptible d’entraîner des manquements professionnels graves et d’impliquer une conduite contraire aux principes de ce Code, le professionnel de relations publiques doit veiller à en aviser immédiatement son mandant et mettre tout en œuvre pour obtenir de ce dernier qu’il respecte les règles déontologiques de la profession. Si le mandant persiste dans ses intentions, le professionnel doit toujours observer le Code, sans égard aux conséquences pour lui-même.

Vis-à-vis de l’opinion publique et des organes d’information

Art. 14 – L’esprit de ce Code et les règles qui précèdent, notamment les articles 2, 3, 4 et 5 impliquent de la part du professionnel de relations publiques le souci constant du droit à l’information du devoir d’informer, dans les limites du secret professionnel, et le respect des droits de l’indépendance des organes d’information.

Art. 15 – Toute tentative visant à tromper l’opinion publique ou ses représentants est proscrite. Les informations doivent être fournies gratuitement sans aucune contrepartie clandestine pour leur usage ou publication.

Art. 16 – S’il apparaît nécessaire de garder l’initiative et le contrôle de la diffusion d’une information conforme aux spécifications du présent Code, le professionnel de relations publiques peut recourir à l’achat d’espace ou de temps en se conformant aux règles, pratiques et usages en cette matière.

Vis-à-vis des confrères

Art. 17 – Le professionnel de relations publiques s’interdit toute concurrence déloyale vis-à-vis de ses confrères ; il doit également s’abstenir de tout acte ou de toute parole qui tendrait à déprécier la réputation ou les prestations d’un confrère, soumis en cela au prescrit de l’article 19b de ce code.

Vis-à-vis de la profession

Art. 18 – Le professionnel de relations publiques doit s’abstenir de toute pratique pouvant porter préjudice à la réputation de sa profession.

Il s’interdit en particulier de porter atteinte, par des attaques déloyales ou par la violation de ses statuts et de ses règlements d’ordre intérieur, à l’existence même, au bon fonctionnement et au bon renom de l’association à laquelle il adhère.

Art. 19 – La préservation de l’image de la profession étant de la responsabilité de chacun, le professionnel de relations publiques a le devoir moral non seulement de respecter lui-même le présent Code mais encore :

  1. a) de participer personnellement à sa diffusion et à sa bonne connaissance et interprétation ;
  2. b) de signaler aux autorités disciplinaires compétentes les violations effectives ou suspectées dont il aurait connaissance.
  3. c) de contribuer dans la mesure de ses moyens à l’exécution des sentences ainsi qu’à l’application effective des sanctions prononcées ou décidées par les dites autorités.

-50% garantis chez le coiffeur avec LeCiseau.fr

Communiqué de presse – janvier 2017

-50% garantis chez le coiffeur avec LeCiseau.fr : la startup qui fait le buzz actuellement a choisi Toulouse pour son lancement !

Depuis quelques mois les toulousains peuvent profiter d’un nouveau concept : la coiffure à moitié prix sur www.leciseau.fr. Cette startup a choisi la ville rose pour lancer son site qui rencontre un beau succès, aussi bien commercial que médiatique.

Le concept est simple et s’appuie sur le yield management ayant fait ses preuves dans des secteurs comme l’hôtellerie (Booking) ou la restauration (LaFourchette) : l’internaute bénéficie d’une réduction de 50% garantie s’il se rend chez le coiffeur aux heures creuses ou en dernière minute.

Comment ça fonctionne ?

Le client se voit proposer une liste de coiffeurs disponibles à proximité en 3 clics, en répondant à :

  1. quelle prestation? 2. quand?   3. et où?

Une offre « smart cost »

Les coiffeurs partenaires sont sélectionnés par LeCiseau pour la qualité de leurs prestations, garantie par les avis des clients laissés sur le site web à l’issue du rendez-vous. La réservation peut se faire à l’avance ou en dernière minute et l’internaute règle la prestation directement sur le site.

Une dizaine de lancements de villes prévus en 2017

Le site compte aujourd’hui une quarantaine de salons partenaires à Toulouse et sa région (Albi, Portet, Saint-Gaudens) et prévoit d’en référencer plus d’une centaine prochainement. En parallèle, la startup prépare son arrivée à Bordeaux dès février 2017 puis dans une dizaine d’autres villes dans l’année.

« Nous visons 1 million de clients et 1000 salons de coiffure partenaires d’ici 3 ans » affirment Jean de La Porte et Naël Hamameh, les deux co-fondateurs.

www.leciseau.fr

www.facebook.com/LeCiseau

www.twitter.com/LeCiseau

Télécharger le communiqué de presse

Relations Presse : pourquoi externaliser?

En 2017, vous souhaitez que l’on parle de vous !

Votre entreprise se lance ou commence à bien se développer et vous sentez qu’il est temps de communiquer auprès des influenceurs.

Vous hésitez à gérer vos relations presse en interne ou à les externaliser ?

Voici les 7 raisons pour lesquelles je vous conseille de faire appel à un(e) professionnel(le) de la communication.

Pourquoi externaliser ses relations presse :

  1. Vous vous concentrez sur votre métier et économisez du temps car les relations presse sont très chronophages.
  2. Les honoraires d’un(e) attaché(e) de presse freelance sont inférieurs à un salaire si vous devez embaucher quelqu’un pour les gérer en interne
  3. L’attaché(e) de presse (si vous le/la choisissez bien) dispose d’une base de données journalistes et bloggeurs mise à jour quotidiennement. Vous n’avez donc pas besoin de payer pour disposer d’un fichier presse.
  4. L’attaché(e) de presse freelance est flexible donc vous pouvez arrêter les relations presse quand vous le souhaitez. Ou faire appel à un(e) attaché(e) de presse de façon ponctuelle selon votre budget
  5. L’attaché(e) de presse met à votre disposition son réseau d’influenceurs avec qui il/elle est en contact quotidien
  6. L’attaché(e) de presse connaît les us et coutumes chez les journalistes, le positionnement et la ligne éditoriale des supports, les rubriques traitées par les journalistes… Il/elle pourra donc mettre en place une campagne de relations presse professionnelle et efficace
  7. L’attaché(e) de presse porte un regard objectif et vigilant sur l’entreprise et ses axes de communication

Si je vous ai convaincu, n’hésitez pas à prendre contact avec moi car, même si je ne maîtrise pas votre secteur d’activité, j’ai créé un réseau d’attachés de presse indépendants vers qui je pourrai vous renvoyer.

Et sinon ?

Malheureusement, souvent pour des raisons budgétaires, il n’est pas toujours possible d’externaliser ses relations presse. C’est la raison pour laquelle j’ai mis en place un coaching RP grâce auquel je vous conseille sur les actions à mener tandis que vous gérez l’opérationnel.

A bientôt donc 😉

 infographie externaliser ses relations presse